Beijing

Brève histoire de Beijing

 

La ville de Beijing a été fondée par l'Empereur Yongle de la dynastie Ming, en 1402.

Pékin avait alors deux parties: la ville impériale dans le Nord et la ville résidentielle dans le sud.

Lorsque la dynastie Qing (Mandchous) prend Beijing en 1644, la ville du Nord est alors nommée la « Neicheng » (« ville intérieure ») ou "Ville Mandchoue" et la ville Sud, la « Waicheng » ("ville étrangère").

 

Aujourd'hui, Beijing est une métropole de plus de 21 millions d'habitants.

Capitale de la Chine, berceau des meilleures universités du pays et des administrations centrales, la ville recèle de monuments magnifiques.

Le centre de la ville reste la place Tian'anmen et la Cité Interdite, sites les plus touriqstiques.

À l'ouest de la ville se trouvent d'immenses lacs : Nanhai, Zhonghai, Beihai et Qianhai ainsi que de nombreux parcs : le parc Beihai et Jingshan Park etc.

   

Les Hutong

 

 

Les Hutong, séries de passages et ruelles étroites, sont un symbole de Beijing et ont une histoire de plus de 700 ans.

 

Construits au cours de la dynastie des Yuan. Les hutongs sont de longs couloirs (de 3 à 9 mètres de largeur en général) de murs marqués par des portes en bois donnant sur des maisons à cour carrée (les shiheyuan). On trouve dans ces ruelles des commerces et toilettes publics.

 

Au XXème siècle, le processus d’urbanisation de la ville de Beijing et  la spéculation immobilière ont aspiré à anéantir les maisons traditionnelles en faveur de bâtiments  contemporains. Les hutongs sont donc en voie de disparition.

Certains Hutongs ont été abattus pour cause d’insalubrité et ont été remplacés par de grandes avenues.

 

Cependant, les Hutong restent des sites très prisés par les touristes grâce à l'ambiance traditionnelle qui y règne.

   
Les Shiheyuan
Les Hutong

 

La Cité Interdite

 

 

 

La construction fut commanditée par Yongle, 3ème empereur de la Dynastie Ming, et fut exécutée entre 1406 et 1420.

 

Le palais s’étend sur 72 hectares et abrite les trésors impériaux de la civilisation chinoise ancienne ainsi que de nombreuses œuvres d’art chinois.


 

 

 

   

Beijing : Centre politique et culturel de la Chine

 

Pékin ou Beijing (北京), littéralement la « capitale du Nord », possède une superficie de 16 800 km².

 

Elle se situe à la troisième place du point de vue économique derrière Shanghai et Hong Kong, et abrite de célèbres monuments comme la Cité Interdite ou encore le Temple du Ciel, inscrit au Patrimoine Mondial.

 

La ville a aussi connu de nombreuses transformations architecturales et structurelles, notamment en 2008 afin d'accueillir les Jeux Olympiques. Elle connaît aussi actuellement de nombreux problèmes environnementaux, comme la pollution de l'air, le problème de l'approvisionnement en eau potable, la pollution des rivières, etc.

 

Attention au climat si vous vous rendez à Pékin, les différences excessives de températures selon la saison fait que la ville connaît un temps très froid et sec l'hiver et un temps excessivement chaud et humide l'été. La ville ne perd cependant rien de son charme et de son dynamisme. Beaucoup de monuments, de parcs ou encore de musées sont à visitez ! N'oublier pas de visitez ses traditionnels hutongs (胡同), si caractéristiques de la ville de Pékin.