La grande ville de Shanghai

 

Grande Ville de Chine, Shanghai cherche à s'imposer comme étant la plus futuriste du pays.

Toujours soucieuse d'être en avance sur son temps, elle trouve les moyens d'obtenir les tours les plus hautes, les jardins les plus beaux, les autoroutes les plus larges, ainsi que les constructions les plus écologiques.
Shanghai demeure inépuisable compte tenu de sa diversité, il faudra cependant penser à s'éloigner de la mégalopole afin de profiter de trésors naturels tel que le Lac de l'O Jardin Yu. Cette ville possède une dizaine de jardins classiques chinois classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Běijīng Zhíwùyuán (北京植物园) : Le Jardin Botanique à Pékin


Le Běijīng Zhíwùyuán (北京植物园) est un jardin botanique, créée en 1955. Il se situe au nord-ouest de Pékin dans le district de Haidian, entre le parc de Xiangshan et les collines de la source de jade. Il couvre une vaste zone de 564.000 mètres carrés et comprend une douzaine de quartiers d'exposition et des espaces thématiques, comme le jardin des roses, un jardin des pivoines, ou encore le jardin de plantes médicinales traditionnelles. On y trouve plusieurs temples bouddhistes, un musée des abeilles, des bassins de Lotus, ou encore la tombe de Liang Qichao, philosophe et réformiste sous la dynastie des Qing. Si vous aimez les coins naturelles, n'hésitez pas à visitez ce jardin riche en diversité !

 

 


Accéder au site officiel

Le Yunnan 

 

Plus proche de la Thaïlande, du Vietnam ou du Laos que de Pékin, le Yunnan a longtemps été une province plus indépendante que les autres

Le Yunnan est la région de la Chine qui offre le plus de diversité.
Elle accueille la moitié des minorités ethniques du pays: d'où la diversité culturelle unique.
Dotée d'un paysage contrasté, de la forêt tropicale humide du sud aux hautes montagnes à l'ouest, elle saura assouvir la soif de connaissances & de découvertes des esprits les plus ouverts.

La Cité Interdite



La Cité Interdite est l'un des sites les plus spectaculaires vu du ciel. C'est un ancien palais impérial de Pékin,lieu de résidence de l'empreur de Chine, fils du Ciel et de la Terre.
Construit en 1420 sous le règne de l’empereur Yongle, troisième empereur de la dynastie Ming, le Palais Impérial a été nommé ainsi parce que son accès était interdit au peuple.

Tiān Tán (天壇) : Le temple du Ciel (Pékin)


Le Temple du Ciel : Tiān Tán (天壇) en chinois, est un monument situé dans un quartier historique du Sud de Pékin. Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, il a été construit durant le règne de l'Empereur Yongle de 1406 à 1420, également responsable de la construction de la Cité Interdite. Le temple servait de lieu de sacrifices au Dieu de la Terre et du Ciel. Dans la 9e année (1530) du règne Jiajing de la dynastie des Ming, un autre temple a été construit spécialement pour offrir des sacrifices au Dieu de la Terre dans le nord de la banlieue de Pékin, appelé Temple de la Terre. De ce fait, le Temple du Ciel et de la Terre, fut contraint de changer de nom et de fonction pour être dédié uniquement au Ciel. Le Temple du Ciel a ensuite a été rénové au 18ème siècle sous l'Empereur Qianlong. Au début de l'année 2005, une rénovation importante d'un montant de 47 millions de yuan (à peu près 4 318 000 €) du monument a été entreprise en vue des Jeux Olympiques de 2008 à Pékin.


Accéder au site du ministère de la Culture en Chine